Créer un site web gratuit et sans expérience : grosse erreur pour votre entreprise dans 99% des cas.

Les plateformes de création de sites web gratuits sont nombreuses. Vous êtes donc peut être tenté : "Pourquoi devrais-je investir des des milliers d'euros dans un site web pour mon entreprise, alors que je peux créer mon site gratuitement ?".

Vous pensez que c’est une très bonne idée, et décidez donc de vous lancer corps et âme dans la création d’un site vitrine Wix, Jimdo, votre page Solocal ou une quelconque plateforme de création de site gratuit.

Et là, c’est le drame : après plus de 3 mois de travail, de design, de création de textes et de contenu, votre site ressemble toujours à son point de départ, voir pire : mise en page qui laisse à désirer, couleurs trop flashy, compatibilité mobile à la rue, aucune visibilité… Bref, si vous vous retrouvez dans ce cas précis c’est justement que vous avez fait une erreur en voulant créer un site web gratuit pour bien faire.

Créer un site gratuit soi-même, c’est plusieurs métiers, de la connaissance et c’est y passer beaucoup du temps.

Et le problème c’est que vous avez une entreprise à gérer en plus. Passer des soirées ou des week-ends à développer votre site gratuit n’est pas forcément de tout repos, et résulte bien souvent de la prise de tête assurée.

Vous devez réaliser au moins 5 métiers du web différents tout(e) seul(e) :

Le premier, c’est d’abord celui de marketeur et rédacteur web : vous devez réussir à créer des contenus intéressants qui informe les visiteurs, qui vente les mérites de votre entreprise et surtout qui donne l’envie d’acheter vos produits.

Le second, c’est ensuite celui de designer web : quoi de plus frustrant qu’un site illisible et avec des couleurs qui ne vont pas ensemble ? Votre rôle est donc d’aligner et de mettre en page tous les contenus web que vous avez précédemment écrits… avec plus ou moins de succès.

Le troisième serait celui de webmaster : il faut gérer l’ensemble de votre site et de vos réseaux sociaux. Publier du contenu régulièrement, les partager, gérer les demandes, optimiser les images. En général, et l’on ne va pas se mentir, un site gratuit qui fonctionne est un site web où l’on y passe environ 2H minimum par jour.

Le quatrième est bien sur celui de développeur web : vous devez apprendre à corriger les erreurs d’affichage, les bugs ou à intégrer vous même de nouveaux modules pour proposer des expériences plus riches à vos visiteurs / client. Optimiser votre site et être capable de ne pas perdre tout votre trafic quand vous modifiez l’URL d’une page.

Et enfin, celui d’expert en référencement SEO : car un site qui n’est pas visible sur les moteurs de recherche ne sert strictement à rien. Vous devrez donc passer un peu plus de temps à proposer des contenus riches et long, à vous imposer une routine de publication, à optimiser les textes, y inclure des liens, partager vos pages et vos articles pour avoir des backlinks.. bref, toute une stratégie SEO à mettre en œuvre.

Pour faire un site gratuit, vous devez quand même connaître les bases du web et son fonctionnement.

Cela implique donc à minima une veille technologique régulière afin d’apprendre et surtout de rester avec des connaissances à jour en matière de web, de SEO, de mode graphique, de technologies, de modules, etc.

Si vous avez une entreprise déjà établie, que vous déléguez la majeure partie du travail à vos salariés et que vous n’avez pas d’enfant à gérer le soir, alors peut être que vous aurez un peu de temps à vous consacrer à cette veille technologique.

Sinon, autant vous dire que vous n’avez pas fini : il y a des centaines de technologies du web, et tous les jours de nouvelles mises à jour de ces librairies se font. D’autres apparaissent, certaines disparaissent.

On a vu par exemple le cas il y a quelques années pour la technologie Flash. Celle-ci était utilisée régulièrement pour construire des sites web, et à complétement disparue du jour au lendemain.

Un autre exemple : certaines techniques de référencement de votre site web gratuit deviennent désuètes, car Google met à jour son moteur de recherche. Je pense notamment aux liens cachés, ou au contenu qui sont trop nombreux mais trop pauvres pour être indexé efficacement.

Il faut donc se documenter un minimum pour découvrir les derniers trends du web, aussi bien pour découvrir de nouveaux outils que d’apprendre à utiliser la myriade de fonctionnalités proposées par son site Internet gratuit.

Avant de créer un site gratuit, posez-vous la question : suis-je prêt(e) à dépenser mon temps pour créer, gérer, développer et lancer votre propre site web ?

La réponse est déjà toute prête : c’est non ! En effet, avec tous les éléments que je vous ai cité juste avant, créer un site web gratuit depuis rien avec votre travail de chef d’entreprise en supplément, cela requière des journées de 48H : vous allez tomber dans le burn-out.

Alors oui, vous n’avez peut être pas forcément le budget pour créer un site d’entreprise. Cependant, sachez qu’il existe de nombreuses aides au financement pour le développement d’un site Internet. Tout n’est donc pas forcément perdu pour réaliser le site web de vos rêves.

De plus, sachez que créer un site web gratuit, ce n’est pas toujours vraiment gratuit.

L’envers du décor des plateformes de création de sites web gratuits (et c’est normal après tout).

Avant tout il faut savoir que chaque entreprise web qui propose des services gratuits a quand même un business plan solide. Et c’est tout à fait normal : tous les outils que vous utilisez ont été réalisés par des développeurs qualifiés, vendus par des marketeurs, désignés et référencés correctement pour qu’ils soient connus. Bref, c’est tout une équipe de dizaines de personnes derrière qui vous mettent à disposition des solutions gratuites.

Alors il faut bien les rémunérer à un moment donné, et cela à un coût.

Vous risquez quand même de payer votre site Internet totalement gratuit.

Et cela de plusieurs façons :

D’abord, votre nom de domaine. Généralement il s’agit en réalité d’un sous-domaine qui est créé et hébergé par la plateforme en question : ex: pierrevieville.{le-nom-de-la-plateforme}.com. Or, lorsqu’on veut se professionnaliser dans le web et faire attention à son image de marque et à son référencement, quoi de mieux qu’un nom de domaine 100% dédié à votre entreprise ?

Vous allez donc souscrire à l’offre « nom de domaine personnalisé » que l’on vous propose pour un coût mensuel.

Le coût d’un domaine personnalisé : quelques dizaines d’euros par mois.

Ensuite, vu que votre site Internet ne se référence pas du tout sur Google, tout bêtement car ce n’est pas votre métier, vous allez donc prendre l’offre « visibilité de mon site (Google, Yandex, Bing, backlink, etc) » qui vous propose de créer des backlinks un peu partout sur des annuaires pour ressortir un peu mieux dans les résultats de recherche. Parfois même des guides ou des formations via conseiller dédié.

Le coût du boost de visibilité : quelques dizaines d’euros par mois.

Du E-commerce pour vendre vos produits en ligne ? Pas de soucis. Vous souscrivez donc à l’offre « E-commerce boutique en ligne avec moyen de paiement carte bancaire ». Une solution « clé en main ».

Le coût de la solution E-commerce : quelques dizaines d’euros par mois + des frais de transactions.

Des modules premium, car il vous faut pouvoir créer des campagnes de mails, gérer des réservations, etc.

Le coût des modules premium : quelques dizaines d’euros par mois X le nombre de modules premium.

Voyez-vous où je veux en venir ? Non seulement votre site n’aura pas un rendu professionnel dans la majorité des cas, mais en plus, vous allez payer tout les mois pour des prestations tierces.

Calculons donc le coût mensuel d’un site web gratuit possédant toutes les solutions payantes, en comptant 30€ chaque solution, en admettant que vous conservez votre site web tel quel pendant 3ans :

4*30 = 120€/mois. 120*12 = 1440€/an * 3 = 4320€

Le coût de votre site Internet sera donc amorti par la plateforme de site web gratuit si vous gardez votre site et vos abonnement pendant 3ans.

Pour vous, ce coût total de votre site web gratuit à l’origine équivaudra globalement à un site créé sur-mesure par un professionnel, tout le temps passé à la mise en page, la veille technologique en moins.

L’autre enjeu des sites web « gratuits », c’est lorsque vous voudrez le quitter pour une solution sur-mesure.

Expérience cas d’école

Et là c’est un peu moins marrant car il s’agit d’une expérience négative. Heureusement cela ne concerne pas toutes les plateformes de création de sites Internet gratuits.

J’ai eu récemment une demande de devis d’un client qui avait 2 sites, 1 à lui, et 1 ancien sur une plateforme pourtant française et connue. Les noms de domaines étaient identiques (mais l’un était séparé par des espaces). Le nom de domaine sur la plateforme était loué, le contenu créé par des prestataires officiels.

Il m’expliquait que ces clients n’arrivaient pas à le contacter car les 2 sites se concurrençaient. Pire, le site créé par la plateforme était toujours en ligne alors qu’il l’avait résilié des mois auparavant. Sauf qu’il voulait réaliser une prestation de référencement SEO technique pour son site à lui, afin de le faire apparaitre plus facilement, et supprimer le site de plateforme pour ne pas induire en erreur les clients.

Au téléphone on lui avait signifié qu’il n’était pas propriétaire du nom de domaine ni du site. C’est exacte : lorsque vous louez des services prémiums sur de tels sites, généralement vous êtes liés à un contrat. Il faut bien lire ce contrat, notamment les clauses de résiliation afin de savoir si tous les documents et le nom de domaine peuvent être récupérables et à partir de quand.

A noter que de mon côté, lors de la création de votre site web, vous êtes propriétaire et responsable intégral de votre site, de vos contenus, de votre hébergement et du nom de domaine associé.

Et à partir de ce moment, surtout si le site résilié reste en ligne, hé bien, pas grand chose à faire, mis à part partir sur des courrier recommandés et recommencer tout à zéro et choisir un nouveau nom de domaine.

Dans ces cas là, si vous voulez refaire un nouveau site sur-mesure, au total, vous aurez dépensé 3x plus qu’en passant par un pro.

Une première fois lorsque vous louez des solutions premium sur ces plateformes.

Une seconde fois, lorsque vous souhaitez migrer d’un site gratuit à un site sur-mesure réalisé par un développeur web ou une agence informatique.

Une troisième fois, parce que vous avez passé un temps indéfini pour réaliser le site gratuit, comprendre les outils du logiciel, puis rechercher un freelance pour refaire le site et refaire les textes, les images, etc.

Toutefois, un site web gratuit peut avoir des avantages lorsqu’on s’entoure de professionnels qualifiés

Qui a dit qu’un site gratuit n’est pas une bonne idée ? C’est surtout le fait de le faire sans expérience qui pose problème, mais là solution, l’outil en lui-même, est lui, totalement viable. Tout n’est jamais à jeter.

En effet si vous êtes conseillé ou si l’on réalise le site pour vous, celui-ci peut avoir un rendu très professionnel. Le gros avantage, c’est avant tout de pouvoir lancer un site vitrine ou lancer un site E-commerce très rapidement.

  • Ne pas s’attarder sur le design
  • Ne pas s’attarder sur la solution de boutique E-commerce
  • Se concentrer uniquement sur le contenu de son site, ses produits et sa stratégie marketing
  • Proposer des fonctionnalités simples et moins cher qu’un développement personnalisé

En passant par des professionnels du code, du design, du SEO ou du webmastering, vous pourrez alors lancer un site Internet pour pas trop cher, de manière rapide et sans avoir d’expérience requise.

Photo par KOBU Agency sur Unsplash

Cet article vous a plu ? Partager-le !

Newsletter : restons en contact !

Inscrivez-vous ci-dessous pour vous abonner à ma newsletter.
Politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.